Jump to content
Sign in to follow this  
Fanelson

Les Flamby-Tutos #2

Recommended Posts

Bon bah…. Bonjour ?

 

Comme je l’ai dit, j’aime les univers fantasy. Dans ce tuto n°2, je vais parler de la création de la base de tout : l’inspiration et la recherche d’idées !

 

Wait non c’est pas ça. Attendez, je relis mes fiches.

 

.

 

J’ai pas de fiches.

 

 

La géographie et les terrains. Et la météo. C’est tout lié mais j’vais expliquer.

 

 

Quand on créé son univers, on est tenté de faire une carte en premier lieu. C’est un exercice compliqué. Personnellement, j’utilise beaucoup la méthode de « je pompe la carte de mon inspiration puis je la retourne et modifie ».

 

Il est, selon moi, difficile de créer sans une base. J’aurais bien fait un tuto précédent expliquant que le travaille d’inspiration de recherche est important mais c’est pas l’sujet.

 

Créer un terrain, c’est avant tout comprendre comment il agit sur notre univers. Si je met un désert, va t-il y avoir de la vie ? Si oui, comment ? Une source d’eau souterraine et des champignons super-nourrissant qui poussent en climat aride ? Pourquoi le peuple s’est installé là ? Exile ? Zone stratégique ?

 

 

Essayons de faire ce tuto pour débroussailler tout ça.

 

 

L’Agriculture

 

Ça vous semble con ? Bah en fait, non. Imaginons que votre peuple se nourrit de chou vert et de tomate. Le chou vert ne supporte pas les fortes chaleurs et la tomate demande un bonne chaleur. Il est peu probable que dans la réalité, votre peuple réussisse à faire pousser ses deux plantes. Sauf si vous trouvez une petite pirouette scénaristique.

 

Pareillement, si dans votre pays, il pleut régulièrement, il se peut que votre sol soit souvent lavé par les pluies et devienne un sol podzolique (un sol plutôt acide), sol très présent en climat froid. Si la pomme de terre ou le blé noir arrive à pousser sur ce genre de sols, une céréale comme l’avoine ou l’orge n’y arrivera pas.

 

En comprenant les enjeux agricoles, on peut avancer sur la construction de notre territoire. Une peuplade n’ira jamais de son plein gré sur une terre inhospitalière : l’Irlande, par exemple, possède des sols podzoliques à cause des pluies mais une partie du territoire possède une terre brune, une terre très favorable pour l’agriculture : on peut donc se dire que les premiers irlandais se sont installés sur ces sols bruns avant d’avancer vers ces sols acides.

 

C’est pour ça que je vous conseil de vous pencher sur l’agriculture et la cuisine du pays dont vous vous inspirez ; personnellement, j’ai fais cet exercice pour l’Irlande et c’est très intéressant à faire. Par exemple, pourquoi le Japon utilise beaucoup le riz et le poisson ? Que mange les mecs du Tibet ? Comment fonctionne l’agriculture en Égypte ou chez les Aztèques ?

 

Répondre à ces questions va permettre de créer une agriculture saine pour votre univers. Peut-être que cet élément ne sera jamais utilisé mais nous avons vu une chose : le climat à une influence dans cette histoire ! Si l’Irlande n’avais pas ce genre de climat océanique, la terre serait différente, l’agriculture aussi, bref, bien des choses changerais !

 

 

La Météo

 

Quel temps fait-il dans votre univers ? Est-ce pareil que chez nous ? Le soleil est peut-être gris et n’apporte quasiment rien niveau énergie. Un Mage a déconné et depuis, il neige en permanence (comme dans Narnia, qui est bloqué dans un hiver perpétuel à cause de Jadis et qui va être effacé par l’arrivé des enfants). Bref, quel est le climat ?

 

Attention, car le climat, dans une histoire peut changer bien des choses. Ici, on va partir en mode littérature.

 

Prenons un climat et modifions le terrain, vous allez voir comment tout change.

Imaginons… De la neige, allez, on en parle.

  • Dans une montagne, dans les sommets : le héros est bloqué dans sa progressions, ça représente une sorte de danger et d’épreuve physique.

  • Dans une plaine : le héros se perd dans le froid ; ce n’est plus un danger mais on peut créer une métaphore de doute et de questionnement = l’esprit du héros est à son image dans ce climat ; perdu et mouvementé.

  • Dans un village : au chaud devant sa cheminée, le héros passe un moment calme et intime avec des personnages secondaires. Il peut s’émerveiller devant le paysage blanc ; c’est un moment chaleureux.

 

Pareillement, prenons un terrain et modifions la météo :

Une ville…

  • sous la neige : les paysans se plaignent, les tavernes se remplissent, les gardes sont moins nombreux aux portes de la ville…

  • et il fait beau : c’est jour de marché ! Il y a de l’animation et du monde.

  • en pleine nuit noire : sûrement le moment propice pour commettre un meurtre ou un vol…

  • en pleine nuit, et il pleut : Le héros doit affronter le grand vilain et ce combat risque de tuer les deux opposants… Ou alors, le héros est triste, car il vient de perdre son père.

  • en pleine nuit, encore, mais c’est une nuit claire et étoilée : Peut-être le moment où le héros se confesse à la jolie princesse (ou un beau prince si on veut se la jouer LGBT+).

 

 

La météo peut complètement changer une scène. La bataille du Gouffre de Helm du SdA commence sous la pluie, indiquant le doute dans cette bataille et annonce les larmes de la défaite. Quand Gandalf arrive avec les renforts, c’est l’aube, éclairant le champ de bataille et chassant les affres de la pluie. C’est la lueur d’espoir.

 

Thématique et symbolique, la météo est un élément important qu’il ne faut pas sous-estimer. Et, comme nous l’avons vu, change le terrain. Avec un climat aride, difficile d’avoir autre chose en terrain qu’un désert.

 

 

L’Histoire

 

Comme dis plus haut, un mage a peut-être fait une bêtise et a changé le climat d’une zone. Peut-être que durant l’affrontement d’un antique héros et d’un dragon, une entaille à formé un canyon et le dragon s’est changé en montagne non loin de là.

 

N’oubliez pas aussi que l’humain n’est pas débile : il s’installe là où il faut. Terres cultivables, eau de source, défenses naturelles, etc. Regardez votre ville ou village et cherchez à comprendre ce qu’elle fout ici. Des grandes villes se sont fondés sur des fleuves : Grenoble et l’Isère + 3 montagnes adjacentes, formant une défense naturelle (et des ressources) ; Paris et la Seine, Lyon, Chambéry, Marseille… Même mon village natal à la con se trouve à côté d’une rivière et d’une large plaine cultivable.

 

Bien sûr, l’Histoire peut modifier ce genre de choses : condamner un peuple à l’exile, une guerre ravageant les ressources…

 

 

 

 

Vous faut-il autre choses ?

 

Je ne crois pas : travaillez votre agriculture, ça vous donnera votre climat et votre terre. Inspirez vous de la Terre pour le terrain ; comment se forment les montagnes, les forêts, les plaines…. Allez-vous copier les climats et faire les mêmes zones que chez nous ? Ou allez vous juste faire climat froid et climat tempéré ?

 

La géographie est un travail de titan, demande beaucoup d’efforts car exigeant en détails. Regardez d’autres cartes fantasy et chercher à les comprendre ! Et ne vous limitez pas à la fantasy, regardez chez nous ! Si vous regardez les épisodes d’Imaginarium de Jaden Kor, il fait des cartes… pas très logiques pour la plupart. Mais checkez sa chaîne, elle est cool.

 

Voilà, maintenant le forum peut re-mourir jusqu’à mon prochain tuto.

ddg34xv-778e5f7e-656a-4f4a-a19f-ff4423f6

 

maintenant, fais péter le lore, Lymdun

 

 

 

 

 

 

 

pd

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...